Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 16:36
Arcueil : quatre élus quittent le PS et accusent le responsable de la section

Arcueil. Ce sont 4 élus de la majorité qui ont annoncé quitter le Parti socialiste, après que leur secrétaire de section a été nommé secrétaire national. Un choix décrié pour ces élus qui dénoncent la gestion de la section par ce responsable.

La rose perd de ses pétales du côté d’Arcueil. Quatre élus socialistes de la majorité municipale viennent de faire savoir qu’ils renonçaient à leur carte du parti. « On quitte le PS », lâche sans ambages Sophie Lericq.

 

Mais pas sans regrets, assure-t-elle. La raison avancée de ce départ : le maintien dans ses fonctions de secrétaire de la section locale d’Arcueil de Benoit Joseph, et sa récente nomination comme secrétaire national adjoint du PS. « Depuis plusieurs années, nous faisons part des nombreux dysfonctionnements statutaires, politiques et éthiques qui entachent la vie des socialistes d’Arcueil », ont écrit Constance Blanchard, Sophie Lericq, Juliette Mant et Ludovic Sot, à destination des responsables de leur parti. « Un climat délétère, horrible », renchérit Sophie Lericq, adjointe au maire d’Arcueil qui dénonce le manque d’animation de la section, « aucun débat », et des « menaces » dont ils « font l’objet ». Votes internes « contestés », gestion de la trésorerie « opaque », « pas d’actions militantes », la liste des griefs est longue. « Nous refusons de cautionner un appareil incapable de condamner des dérives intolérables », écrivent les quatre élus socialistes, qui avaient ces dernières années adressé plusieurs courriers pour se plaindre de la situation.

« Il m’est tout à fait aisé de prouver que je tiens des réunions, que j’ai fait campagne », réplique de son côté Benoit Joseph, assurant qu’il s’agit là « d’accusations floues avec une incapacité d’apporter des preuves ». Le responsable de la section affirme qu’il a lui même demandé la tenue de commissions nationale et fédérale des conflits au PS pour « laver [son] honneur ». Lui dénonce des « conflits personnel et politique » derrière ce claquage de porte. Lors des municipales, des tensions s’étaient déjà fait jour entre Benoit Joseph et la fédération socialiste. De son côté le responsable du PS94, Jonathan Kienzlen a, lapidaire, « pris acte » de la nomination de Benoît Joseph comme secrétaire national, assurant vouloir essayer de « faire revenir sur leur décision » les élus d’Arcueil.

 

Leparisien.fr

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : La Presse en Revue...
  • : La presse est épluchée dans ses éléments politiques majeurs et cela avec un maximum d'impartialité. Aucun journal n'est écarté ni aucun journaliste. Des débats, des rendez-vous, des analyses... Bonne lecture.
  • Contact

Recherche

Pages